top of page

La géobiologie et son utilisation

pose d'une pierre levée

Notion de géobiologie

Le mot « géobiologie » résulte de l’association des mots grecs : 

(la terre), bios (la vie) et logos (science / étude).

La géobiologie s'intéresse aux phénomènes d'expressions d'un lieu et à ses relations avec le vivant. Elle étudie les multiples paramètres de l'environnement, l'influence d'un lieu, des aménagements et de constructions pouvant avoir un impact sur le bien-être et la santé des êtres humains.


La géobiologie c’est surtout une immense sensibilité du géobiologue aux phénomènes invisibles. Celle-ci lui permet de détecter les courants d’eau, les réseaux telluriques, la mémoire des murs, les failles… les domaines sont vastes et variés.

Nos ancêtres ne choisissaient pas leur lieu de vie par hasard ?

Il y a quelques générations, nos aïeuls observaient le comportement de leurs troupeaux avant de choisir un emplacement. Ils faisaient confiance à l’instinct animal, cet instinct que nous humains, avons en grande partie perdu, au cours de notre évolution. Après avoir repéré l’emplacement où leurs « bêtes » préféraient se poser, ils s’en remettaient donc à elles pour choisir leur lieu d’habitation…

étude géobiologique d'un lieu

Etude géobiologique d'un lieu

détection des zones pouvant impacter le Vivant

Entre maison et lieu de travail nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur. Notre bien être dépend très largement de la qualité du milieu dans lequel nous vivons, nous évoluons.

La géobiologie s’intéresse plus particulièrement au lieu précis où nous séjournons, où nous dormons, nous travaillons le tiers de notre vie: l’emplacement de notre lit mais aussi celui de nos bureaux… où nous sommes aussi longuement exposés.

La géobiologue étudie ce qui peut avoir un impact dans cet environnement immédiat. Elle conseille les occupants pour leur permettre de mieux gérer leur espace vital et de se soustraire aux agressions imperceptibles d’origine naturelles ou artificielles.

Notre vulnérabilité aux phénomènes dépend de l’intensité des perturbations, de la durée d’exposition et de notre constitution personnelle.

bottom of page